La matrice des grandes théories sociologiques contemporaines

daniel

Pour le dernier séminaire du groupe cette année, nous aurons l’honneur et le plaisir de recevoir Daniel Dagenais, professeur au département de sociologie et anthropologie de l’Université de Concordia, qui donnera une conférence intitulée :

La matrice des grandes théories sociologiques contemporaines

Le séminaire aura lieu le 3 mai prochain, dès 14h, à la salle 5020 du pavillon Aquin de l’UQAM.

+++

« Les années quatre-vingt du siècle dernier ont vu se renouveler, en sociologie, le genre Gr

and Theory disparu depuis Parsons. Qu’il suffise d’évoquer les noms de Habermas, Luhmann, Giddens, Freitag, Archer ou Latour pour indiquer le renouveau postclassique des grandes théories sociologiques. Aucune d’entre elles ne peut en effet être située dans l’un ou l’autre des camps où l’on a souvent (mal) cantonné les divers courants sociologiques (fonctionnalisme vs conflictualisme ; idéalisme vs matérialisme ; holisme vs individualisme ; etc.).

Je me propose de réfléchir à la nouvelle polarité à l’intérieur de laquelle se situent ces grandes théories, en le comparant les unes aux autres, exercice où elles sont appréhendées en tant que positions typiques d’un ensemble évidemment plus large. Sur cette base, c’est leur commune condition de possibilité qu’il s’agit de préciser, manière de ramener la grande théorie au ras des pâquerettes pour tenter d’éclairer ce que cette nouvelle polarité qui les signifie réciproquement nous dit de la nature de la société contemporaine et des enjeux qui la traversent. » (D.D.)