L’obsolescence de la pensée à l’époque des robots.

martinouellet - copieLe prochain séminaire du collectif sera sur le thème de L’obsolescence de la pensée à l’époque des robots.

Deux conférences seront données à cette occasion :

« La dialectique ou l’organisation : l’automatisation de la connaissance à l’ère de l’intelligence artificielle »​
par Maxime Ouellet, École des médias, UQAM

qui sera suivie de :

« L’éthique de l’IA, ou la nouvelle misère de la philosophie à l’ère des systèmes »
par Éric Martin, Dép. de philosophie, Cégep Édouard-Montpetit

Le séminaire aura lieu vendredi le 29 novembre 2019 dès 14h, à la salle 5020 du pavillon Aquin, à l’UQAM. Le résumé des conférences se trouvent plus bas.

Continuer la lecture de « L’obsolescence de la pensée à l’époque des robots. »

Séminaire Société- Stéphane Vibert discute Raimon Panikkar

Raimon_PanikkarLe collectif Société a le plaisir de vous inviter à la conférence de Stéphane Vibert, professeur à l’École d’études sociologiques et anthropologiques de l’Université d’Ottawa, qui s’intitule :

« Pluriversum et herméneutique diatopique chez Raimon Panikkar »

La conférence aura lieu le 16 novembre à la salle 5020 du pavillon Aquin, à l’UQAM, dès 14h.

+++

Résumé

« La conférence s’attachera à présenter ce que Panikkar entend par pluriversum, à travers une réflexion en trois temps et trois strates successives : une approche « ontologique », avec l’explicitation du « pluralisme » généralisé de source philosophique et religieuse au fondement de la pensée de Panikkar ; une dimension proprement « épistémologique », avec la mise au jour de la méthode de l’herméneutique diatopique permettant le dialogue interculturel, notamment grâce à l’outil heuristique que Panikkar nomme la quête des « équivalents homéomorphes » ; et enfin, un niveau « politique », avec la recherche d’une alternative au Système capitaliste et techno-scientifique, que Panikkar élabore par l’intermédiaire d’une « démocratie des cultures », ou Pluriversum, comme rapport égalitaire entre monde de sens capables de s’inter-féconder tout en demeurant multiples et divers. Enfin, dans une partie conclusive, il sera succinctement proposé quelques éléments de comparaison entre les approches de Freitag et de Panikkar sur ce thème de l’Universum concret, d’un dialogue des civilisations espéré en écho à une critique assez similaire de la globalisation économique et technologique. » (S.V.)