Parution de l’ouvrage de Gilles Labelle sur Abensour

« Pourquoi “l’écart absolu” ? Pourquoi “écart”, et pourquoi “absolu” ? “Écart”, d’abord, par rapport à quoi ? Une “pensée libre” entendue en ce sens est ou n’est pas – elle ne peut se tenir que dans un écart “absolu” avec le réel existant. Pour Miguel Abensour, l’enjeu de toute pensée critique consistait à se situer à distance des “lignes culturelles et politiques” qui orientent et organisent le réel existant. Il est aisé de se dire “critique” ; il l’est beaucoup moins de circonscrire un lieu — et de s’y tenir — où ces “lignes culturelles et politiques” sont tenues à distance, où la pensée se conjugue avec une liberté qui fait entrevoir d’autres chemins, d’autres voies. Un Ailleurs. Cette pensée annonce obstinément le “retour des choses politiques”, que le réel existant cherche à recouvrer, pour lui substituer la Nécessité économique ou la Morale. L’écart absolu n’est pas l’“objet” de l’œuvre de Miguel Abensour : plutôt que d’en parler, il serait plus juste de dire qu’elle l’incarne. »

Voir le site de l’éditeur

Parution de « La liberté à l’épreuve de l’histoire »

liberteepreuveLa liberté à l’épreuve de l’histoire

La critique du libéralisme chez Michel Freitag

L’abîme de la liberté. Critique du libéralisme de Michel Freitag (1935‑2009) est une œuvre forte et originale, qui trouve peu d’équivalents dans la littérature contemporaine aussi bien philosophique que sociologique. Il s’agit en outre d’une sorte de testament philosophique qui couronne l’œuvre de son auteur. Freitag a en effet tenu à aborder avant de mourir la question décisive qui aura fini par faire problème dans la manière dont le monde moderne s’est construit et imposé.

Continuer la lecture de « Parution de « La liberté à l’épreuve de l’histoire » »

Parution de l’ouvrage « Formes de la société »

89578_503Formes de la société: Vol. 1 Genèse du politique (aux éditions Liber)

Genèse du politique est le premier recueil d’un ensemble de textes du sociologue Michel Freitag rassemblés à titre posthume sous le titre général de Formes de la société. La série qu’il inaugure vise à rendre accessibles à un large public des écrits épuisés ou disséminés entre divers lieux de publication, à diffusion souvent restreinte, et à les regrouper selon une thématique entrevue par l’auteur dès leur rédaction. Continuer la lecture de « Parution de l’ouvrage « Formes de la société » »