Bibliographie et ouvrages relatifs à Michel Freitag

File:PDF file icon.svg - Wikipedia

Bibliographie complète des oeuvres de Michel Freitag 


L’oeuvre principale de Michel Freitag s’intitule Dialectique et société. Elle est publiée aux Éditions Liber et se décline en trois tomes:

1. La connaissance sociologique; 2. Introduction à une théorie générale du symbolique; 3. Culture, pouvoir, contrôle: les modes de reproductions formels de la société.

Architecture et société est publié en 1992, en co-édition chez Albert St-Martin et La lettre volée.

Le naufrage de L’Université est publié en 1995 chez Nota Bene et en 1996 à La Découverte.

Le monde enchaîné est publié en 1999 chez Nota Bene.

L’oubli de la société a été publié en 2002 aux Presses de L’Université Laval (PUL) et aux Presses Universitaires de Rennes.

L’impasse de la globalisation a été publié aux Éditions Écosociété en 2008

L’abîme de la liberté est un ouvrage posthume paru en 2011 aux Éditions Liber.

Ouvrages sur Michel Freitag:

En 2006, Jean-François Filion, professeur de sociologie à L’UQAM, a publié une Introduction à l’oeuvre de Michel Freitag. 

En 2008, parution de l’ouvrage La pensée enracinée. Essais sur la sociologie de Michel Freitag, Éditions du Carré Rouge, sous la direction de Benoit Coutu, chargé de cours en sociologie à L’UQAM.


La sociologie de Michel Freitag est publié en 2014 sous la direction de Daniel Dagenais et Gilles Gagné.

On trouve un chapitre sur M. Freitag dans Les racines de la liberté, codirigé par Gilles Labelle, Eric Martin et Stéphane Vibert, publié chez Nota Bene.

liberteepreuve

La liberté à l’épreuve de l’histoire. La critique du libéralisme chez Michel Freitag, publié chez Liber le 22 mars 2017.